Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les maires francophones et le patrimoine

AIMF.jpg    Notre association dans ses démarches pour sauvegarder, valoriser et promouvoir le patrimoine de notre ville rejoint les objectifs de grandes institutions comme  « l'Association Internationale des Maires Francophones », l’AIMF. C’est un réseau d’élus locaux de 48 pays où le français est la langue officielle, la langue de communication et qui se retrouvent autour de valeurs communes comme la démocratie participative ou encore la planification du développement local. Les maires de grandes villes françaises sont membres de cette association (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, etc).

      Sur son site internet, l’AIMF présente son programme de « développement socio-économique durable » avec une rubrique « culture et patrimoine » que voici.

      « Le patrimoine est l'héritage du passé. Nous en profitons aujourd'hui et nous le transmettons aux générations à venir. Le patrimoine ne se limite pas aux chefs d’œuvre et aux grands ouvrages. Il englobe aussi le tissu ordinaire de la ville et sa dimension sociologique. Par patrimoine, on entend donc les monuments historiques, les vestiges archéologiques, les ensembles architecturaux urbains ou ruraux, les paysages, mais aussi les témoignages matériels ou immatériels de l'histoire et des cultures de nos sociétés. Ces biens se dégradent, certains sont déjà perdus. Les menaces ne manquent pas. Elles s'appellent ignorance, pollution, guerre, urbanisation non planifiée, tourisme incontrôlé.  Alors que les villes accueillent des populations toujours plus nombreuses, venues d'horizons différents, la politique municipale du patrimoine apparaît comme un facteur de cohésion sociale autant que de dynamisme économique. La valorisation des patrimoines est une source de notoriété pour la ville et favorise son développement touristique. Elle suscite également, dans la population, un sentiment d'appartenance et favorise une appropriation par les habitants de l'espace qu'ils habitent ensemble. Parce que l'AIMF soutient, par son action, la croissance harmonieuse des espaces urbains, il lui appartient d'encourager la protection et la préservation du patrimoine localisé dans les villes ».

      Un constat et des conclusions qui sont les fondements de notre démarche et qui devraient devenir un axe de gouvernance pour notre ville.

 

Les commentaires sont fermés.