Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Centre historique de Romans : les outils de réflexion ... silencieux !

Romans-sur-Isère (Drôme)

centre historique, patrimoine romanais   Toute réflexion sur l’avenir du centre historique de Romans doit concilier à la fois la valorisation du patrimoine architectural, le bien-être des habitants et les intérêts des commerçants, acteurs économiques incontournables pour donner vie aux quartiers environnant la collégiale.       

      Cette réflexion est la finalité de deux structures mises en place ou annoncé par la mairie : la commission extramunicipale « Urbanisme et patrimoine » et l’association « Management du centre ville » qui doit réunir commerçants, acteurs du patrimoine, habitants et habitués de l’espace situé entre les boulevards et l’Isère.

     La première n’a pas été réunie depuis octobre 2010. Peut-être une explication : ses membres n’auraient pas manqué de demander des informations sur  la Banque de France et se seraient opposés à sa vente. Aujourd’hui, cette commission aurait tôt fait de s’emparer des projets concernant l’usine Jourdan, de l’immeuble prévu à l’entrée du Pont Neuf (photo ci-jointe) et surtout du projet « Place Majeure et ring » ! La ville préfère donc se passer d’une commission un peu trop revendicative  !

    Quant à l’association « Management du centre ville » chargée de faire des propositions à la mairie, sur les aménagements entre les boulevards et l’Isère, son assemblée générale constitutive est prévue le 6 juillet. Cette association, par son objet, doit se saisir du projet « Place majeure » et formuler des propositions sur le centre historique, notamment pour développer le tourisme patrimonial !

    

 

Les commentaires sont fermés.