Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Carillon de Jacquemart : fausses notes pour un concert

Romans-sur-Isère (Drôme)

patrimoine romanais,jacquemart  Samedi soir, 11 août, la ville de Romans proposait aux Romanais un concert du carillon de Jacquemart. Sur son site internet la ville annonçait fièrement : « Dans le cadre du 24e festival de carillon en Rhône-Alpes se tiendra ce samedi 11 août dès 21h un concert de carillon à la tour Jacquemart. Pendant 45 minutes, le concert permettra d'entendre des musiques variées […] ! Si Jacquemart a été sélectionné pour participer au festival c'est qu'il est le seul carillon de la Drôme à bien fonctionner. D'ailleurs depuis 1989, il y a eu près de vingt concerts au Jacquemart par des carillonneurs belges, français, américains, allemands, néerlandais et lituaniens ».

  On pouvait penser que l’organisation aurait été à la hauteur de l’événement : la « sélection du Jacquemart » ! Malheureusement, le public présent dut s’asseoir sur les marches des escaliers ou rester debout. Un rappel : lors des concerts précédents, la ville avait installé des chaises devant le restaurant La Charrette ! De plus, aucun programme n’a été distribué : certains spectateurs ont eu du mal à reconnaître les mélodies proposées ! Enfin, le carillonneur aurait certainement apprécié d’être présenté à son public avant le concert : ce ne fut pas le cas !

 Une suggestion pour le prochain concert du carillon de Jaquemart : pendant la durée de la prestation  suspendre la circulation automobile entre la place Ernest-Gailly et la place Charles-de-Gaulle (comme c’est le cas pour les Je Dis Musik !) afin d’apprécier le son particulier d’un carillon sans être perturbé par les moteurs des automobiles ou des deux roues !

Les commentaires sont fermés.