Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cette semaine dans " L'Impartial " : " Septembre 1973, l'assassinat de Georges Klein "

bruno larat,résistance,guerre mondiale,jean moulinRomans (Drôme)

 

  Voici 40 ans, disparaissait dans des circonstances tragiques, Georges Klein, un Romanais dont la vie mérite d’être connue en raison d’un parcours personnel hors du commun et d’un destin dramatique. Il fut, en effet, en septembre 1973, l’une des premières victimes du coup d’état militaire contre le président chilien Salvador Allende. Les parents de Georges Klein, de confession juive, avaient fui l’Autriche en 1938, lors de l’invasion du pays par les nazis. Ils se réfugient d’abord à Paris puis, pendant la guerre, à Romans où ils se cachent si peu qu’ils ouvrent une maroquinerie et échappent cependant aux rafles. Leur fils, Georges, naît le 29 décembre 1945. .. (à suivre dans l'édition de L'Impartial datée du jeudi 19 septembre 2013).

 

Commentaires

  • attention Laurent vérifie bien tes sources et indique les ...Le KGB romanais est à l affut !!!!!

Les commentaires sont fermés.