Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Romans (Drôme) / Où est passée la madone de la rue Pêcherie ?

 Romans (Drôme)

madone, rue pêcherie, laurent jacquot   Les atteintes au patrimoine ne portent pas toujours sur des bâtiments (la chapelle du repos de Marie défigurée en est le dernier et malheureux exemple) mais sont souvent plus sournoises : c’est ce qui est arrivé à l’une des madones placée dans une niche à l’angle des rues Pêcherie et du Fuseau.

  Cette madone témoignait du culte mariale né au début du XVIè siècle et qui fut ravivé dans notre ville sous le règne de Louis XIV, dans la seconde moitié du XVIIè siècle. Cette madone a disparu du jour au lendemain, voici plus de deux ans … mais qui s’en inquiète à la mairie ?

Les commentaires sont fermés.