Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cette semaine dans " L'Impartial " : " Noël au fil des siècles "

  bruno larat,résistance,guerre mondiale,jean moulinRomans (Drôme)

 La mémoire collective et les archives nous ont laissé peu de témoignages sur les coutumes qui se rattachaient à Noël, avant le XIXe s, dans la ville de Romans. Ces fêtes de Noël qui, en patois romanais, s'appelaient « Chalenda ». Cependant nous savons qu’après l'installation du Jacquemart en 1429, « le garde de l'horloge » était rétribué pour faire sonner la cloche lors des événements importants, notamment à Noël. Les chants revêtaient alors une grande importance. Les chants de Noël en patois commençaient le premier dimanche de l'Avent et continuaient pendant les trois dimanches suivants, d'autres commençaient à la messe de minuit et duraient jusqu'à l'Epiphanie. ... (à suivre dans l'édition de L'Impartial datée du jeudi 26 décembre 2013).

Les commentaires sont fermés.