Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Infos du jour - Page 2

  • Chapelle du Repos de Marie

    2010  nov  2  .JPGVoici l'information du matin concernant la chapelle du Repos de Marie, quartier de la Presle, sur le site de la future Cité de la Musique.

    L'entrée de cette chapelle de la fin du XVIè siècle avait  été murée voici 20 ans pour empêcher les enfants du quartier d'entrer dans la salle voûtée du rez-de-chaussée. Une porte en fer fermée par un cadenas avait été insérée pour permettre régulièrement une surveillance de cette salle. Nous venons de constater que ce cadenas a été cisaillé, cette porte est maintenant ouverte, permettant aux enfants d'entrer dans la salle. Leur sécurité peut être menacée ; de plus, un incendie pourrait être allumé et se répandre à l'étage, entraînant la destruction de la chapelle. Pour ces raisons, nous demandons au service municipal responsable de replacer dans la journée un nouveau cadenas afin de rerfermer cette porte.

  • Romans:une ville et son image

    Mouton grillages.JPG

    La lecture de la presse permet d'appréhender l'image de notre ville sur le monde extérieur et de sortir d'une autosatisfaction trop complaisante. Rappelons aujourd'hui, le commentaire que le Guide Vert Michelin (Lyon-Drôme-Isère, édition 2008) porte sur le centre historique de Romans. Le paragraphe est des plus succincts : " Vieille ville. Attention, la vieille ville est en mauvais état ; certaines maisons sont protégées par des barrières de sécurités et quelques rues barrées à la circulation ". C'est la réalité comme en témoigne la photo de la rue Mouton mais il est inquiétant que les enquéteurs du Guide Vert  n'aient retenu du centre historique que cette image négative  : cela n'encourage guère les touristes à venir nous rendre visite. Les auteurs se sont certainement rendus compte de leur jugement trop abrupte et ont voulu en atténuer l'effet désagréable sur le lecteur avec une conclusion ambigüe et prudente : " Leur restauration progressive devrait rendre à la ville son charme d'antan" . Nous attendons une prochaine édition de cette publication pour vérifier si leur prédiction s'est réalisée !

     

     

  • Dauphiné Libéré - Notre association à l'honneur

    DL.jpgRomans-sur-Isère - L'édition de lundi matin, 13 septembre, du Dauphiné Libéré consacre un long article à notre association dont les objectifs sont résumés dans un titre  bien choisi "de la sauvegarde à la valorisation du patrimoine". A lire également, et attentivement, les réponses des élus aux questions de la journaliste qui illustrent de nouveau l'inconsistance de la politique municipale pour valoriser le patrimoine architectural de notre ville et son centre historique.

  • Dauphiné Libéré : les visites du centre historique

    Visite 2.jpg

    Romans-sur-Isère - L'édition de ce matin du Dauphiné Libéré consacre un long article à la visite du centre historique organisée samedi dernier.

    Dernière visite commentée du centre historique pour l'été, aujourd'hui, samedi 28 août. Départ à 15 h (rendez-vous au pied de la tour Jacquemart), durée 1 h 30. Pour découvrir le patrimoine architectural majeur de la ville mais aussi le patrimoine méconnu, menacé ou abandonné - Visite gratuite proposée par l'association -

  • Rue Mathieu-de-la-Drôme, quand les pavés reviendront !

    Rue Mathieu Drôme pavage.JPGRomans-sur-Isère – Depuis quelques jours, sont réalisés des travaux sur les canalisations de la rue Mathieu-de-la-Drôme, dans ce but des pavés ont été enlevés. Certains ont constaté qu’une fois les travaux réalisés, les pavés n’étaient pas replacés et la chaussée goudronnée. Rassurons les inquiets : les ouvriers interrogés ont répondu que les pavés seraient remis, prochainement ; réponse qui a également été faite aux commerçants voisins par des employés municipaux. Affaire à suivre …….

  • Comme quoi !

    Clerieuhôtel.jpgRomans-sur-Isère – La délégation départementale de l’association « Vieilles Maisons Françaises » organise aujourd’hui une visite du patrimoine de la « Drôme des collines » et, à Romans, de la collégiale Saint-Barnard et de l’hôtel de Clérieu. Par cette visite, VMF corrige « la bévue » qu’elle avait commise, en juin dernier, à l’occasion de la publication du dernier numéro de sa revue consacré au patrimoine du département de la Drôme : aucune ligne n’avait en effet été consacrée au patrimoine de Romans et de la Drôme des collines ! Nous avions réagi fermement dans ce blog ainsi que dans un article publié dans L’Impartial pour dénoncer ce peu de considération pour notre ville (ce que rappelle également un article dans l'édition du Dauphiné Libéré de ce mercredi 25 août) : comme quoi, dire la vérité est toujours payant !

  • Concert en la collégiale Saint-Barnard

    St-BARNARD nef.JPGRomans-sur-Isère - L'association "Les Amis de Saint-Barnard" vous invite en la collégiale Saint-Barnard, jeudi 26 août, à 20 h 30, pour découvrir (ou redécouvrir) les compositeurs majeurs de la première moitié du XVIIIè siècle. Au programme proposé par l'ensemble "Musica Damiate" d'Amsterdam (flûte, violon, violoncelle, clavecin), des oeuvres de Carl Ph. Emmanuel Bach, George Fr. Haendel, Antonio Vivaldi, George Ph. Teleman, Jean-Sébastien Bach - Entrée libre.

  • Diagnostic archéologique : c'est du rapide !

    Hopital.JPGRomans-sur-Isère (Drôme) -"Le diagnostic archéologique", sur le site de la future cité de la musique, dans le quartier de la Presle, commencé le 19 juillet et qui devait se poursuivre au mois d'août, n'a duré .... qu'un jour ! Les tranchées ouvertes le matin du 19 juillet ont été refermées le soir-même. "Le diagnostic" est donc terminé, c'était bien le sens des informations données par le Dauphiné Libéré du mardi 20 juillet ! Quels sont les critères qui ont justifié cette décision malgré l'existence dans le sous-sol des vestiges de l'hôpital ? Beaucoup de Romanais qui suivent le projet de cité de la musique et ses conséquences sur la valorisation du quartier de la Presle ne seraient pas mécontents de connaître la réponse à cette question.