Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

romans-sur-isère - Page 2

  • Je dis musik ... pas pour le centre historique !

    VisuelDerJDM2010.gifRomans-sur-Isère - "Je dis musik" est la seule grande animation estivale à Romans après le festival international de foklore et réunit des centaines de spectateurs, heureux de partager quelques moments conviviaux et musicaux autour d'un verre. Malheureusement, depuis ses origines, ces concerts ont toujours été organisés sur la place Ernest Gailly. Une question a souvent été posée aux organisateurs : puisque le centre historique manque d'animations et doit être valorisé, pourquoi de pas proposer ces concerts place Maurice-Faure ?  Quelles contraintes particulières s'y opposeraient ? L'absence de réponse permet d'éluder le débat sur la place du centre historique dans le projet de ville de la municipalité.

  • Le "château Henry" défiguré !

    Chateau henry défiguré.JPGRomans-sur-Isère (Drôme) - Le château Henry, en bordure du chemin des bœufs, est une de ces belles demeures élevées au début du XXè siècle par la bourgeoisie romanaise, en l’espèce, la famille de distillateurs Premier-Henry. Cette demeure est représentative de l’architecture de cette période appelée « La Belle Epoque ». Jusqu’en 1960, elle est restée isolée au milieu d’un espace arboré avant de se voir adjoindre l’inesthétique garage Citroën puis les disgracieux magasins du tènement Carra. La démolition du garage, voici quelques mois, pouvait laisser espérer que le château soit de nouveau mis en valeur. Un projet de résidence fut présentée habilement par les élus qui omirent de visualiser l’impact sur le château Henry. Le gros œuvre de la résidence est aujourd’hui terminé, les charpentes posées ! Le résultat : le nouvel immeuble écrase de sa masse l’élégante architecture du château Henry.

  • Mépris !

    Romanscollegiale.jpg Romans-sur-Isère (Drôme) - L’actualité justifie, malheureusement, la nécessité d’une association comme la notre. Lorsque nous regrettons l’absence de valorisation du centre historique et de son patrimoine architectural, le triste tableau que nous dressons est encore terni par une information récente.

    En effet, voici quelques jours est sorti le dernier numéro de VMF (Vieilles Maisons Françaises ), la principale revue française consacrée au patrimoine. Ce numéro est essentiellement consacré au département de la Drôme et son contenu a été présenté dans le détail, la semaine dernière, dans « L’Impartial ». La lecture de cette revue a désagréablement surpris de nombreux Romanais : en effet sur les 50 pages qui présente « les trésors » du département, aucune n’est consacrée au patrimoine architectural de Romans : pas un mot sur la collégiale Saint-Barnard, même pas une note de bas de page ou une ligne dans le récapitulatif final des sites du département à découvrir. Les lecteurs de cette revue à diffusion nationale auront donc une vision partiale et orientée du patrimoine du département de la Drôme. Une fois cette revue refermée, ils retiendront que seules Valence et la « Drôme provençale» abritent un patrimoine de valeur ! A l’exception de l’abbaye de Léoncel, dans le Vercors, aucun des articles ne concerne le territoire au nord de Valence, c’est à dire la « Drôme des Collines »: Saint-Donat est oubliée comme Romans !

    Ce silence sur le patrimoine romanais est bien évidemment préjudiciable à notre ville ! Mais pourquoi s’en étonner alors qu’aucune promotion volontaire et énergique du patrimoine architectural de notre ville n’est menée par ceux qui devraient en avoir la charge, notamment l’office de tourisme. Nous espérons que le maire de Romans et l’adjointe à la culture sauront exprimer, auprès des responsables de cette revue, leur mécontentement de voir leur ville si mal considérée.

  • Visite gratuite du centre historique

    Vue Romans.jpgNotre association commence dès aujourd'hui ses activités et propose à tous des visites gratuites du centre historique de Romans-sur-Isère (Drôme). Elles vous permettrons de découvrir les richesses du patrimoine architectural entre les quartiers Saint-Nicolas et la Presle, Saint-Barnard et Jacquemart et de réfléchir ensemble à la valorisation de ce patrimoine. Pour en savoir davantage, nous contacter.