Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

église saint-nicolas

  • Romans (Drôme) : l’église Saint-Nicolas restaurée par l’amicale des Arméniens de Romans-Bourg de Péage.

    Romans (Drôme).

     église Saint-Nicolas, patrimoine romanais  Lundi dernier, lundi de Pâques, l’église Saint-Nicolas était ouverte au public. Ce fut l’occasion  de découvrir et d'apprécier les travaux réalisés dans cet édifice du culte, pour l'essentiel, par l’amicale des Arméniens de Romans-Bourg de Péage.

         Propriété de la ville depuis 1837, cette église était affectée au culte catholique puis laissée à l’abandon par la ville jusqu’à sa dévolution au culte apostolique arménien en 1989. Le vénérable édifice, héritier de près de neuf siècles siècles d’histoire, a retrouvé une belle prestance avec des vitraux restaurés et ses murs recouverts de couleurs sensibles et harmonieuses. Reste cependant la question de l’apparence extérieure de l’édifice dont les murs lépreux méritent une ravallement de la part des services municipaux.

        Le financement par des fonds privés d’un bâtiment historique public est une piste à suivre (le mécénat) alors même que la ville qui en est propriétaire ne se donne pas les moyens d’engager de grands travaux. Une piste à suivre notamment pour la collégiale Saint-Barnard et surtout le calvaire des Récollets qui pose cependant la question de l’ouverture au public de tels édifices, fondement de toute valorisation de ce patrimoine, ouverture que la ville devrait prendre en charge avec ses propres guides du patrimoine.