Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alexandre chemetoff

  • « La ville autrement » par Alexandre Chemetoff.

     Romans (Drôme)

     chemetoff, ville de Romans, Romans-sur-Isère, romans historique, romans patrimoine  L’édition du dimanche 20 janvier du Dauphiné Libéré était accompagné d’un supplément, Maisons et appartements, qui comportait un article fort intéressant. En l'occurence, une interview d’Alexandre Chemetoff, architecte-urbaniste, Grand prix de l’urbanisme en 2000, qui, depuis  plus de 30 ans, prône « la nécessaire transformation urbaine sans jamais renier l’existant ».

       Une réflexion dans laquelle nous nous inscrivons, dont les municipalités de Romans, actuelle comme en devenir, pourraient s’inspirer pour le plus grand bien de tous. Voici quelques uns des propos de Chemetoff.

      « La question est de savoir comment on transforme la ville en respectant la mémoire et le patrimoine [avec une démarche de progrès pour] que la ville demeure vivante. La ville qui fait l’objet d’un aménagement n’est pas simplement un lieu où l’on applique des idées mais surtout un lieu de culture. Aménager, construire, c’est prendre position dans un endroit qui existe en soi. Ne pas tout casser pour tout refaire, savoir se servir des investissements passés va dans le sens d’un ville durable. Les normes ne sont pas faites pour être appliquées aveuglément, détruire un bâtiment pour en reconstruire un aux normes d’aujourd’hui est une vision très naïve du progrès. Il faut faire en sorte que l’espace public retrouve sa vocation première, qu’il redevienne un lieu de vie en commun. ll ne s’agit pas seulement de changer les bordures des trottoirs ou la couleur des pavés, c’est donner envie aux gens d’entretenir les plantations en bas de chez eux. La rue doit appartenir aux citoyens  […] ».