Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

côte jacquemart

  • Côte Jacquemart : un exemple à suivre ... avec un bémol !

     Romans-sur-Isère (Drôme).

      côte Jacquemart, patrimoine romanais La côte Jacquemart dont le tracé peut être daté du XIè siècle, est bordée d’immeubles emblématiques des conceptions esthétiques des Temps modernes. Leur réhabilitation est une priorité pour dynamiser cette rue pittoresque, l'une des plus anciennes de Romans, et la valoriser dans le cadre de parcours touristiques portant sur l’histoire de l’architecture à Romans.

       C’est donc avec intérêt que nous suivons la réhabilitation de l’immeuble au bas de la côte, à l’entrée de la place Fontaine–Couverte. Parmi les détails qui vont dans le bon sens : la conservation des traditionnels volets en bois alors que d’autres façades, à proximité, sont agrémentées d’inesthétiques volets roulants en PVC !  Un bémol cependant : la façade est entachées par de noirâtres gaines électriques qui auraient dû être dissimulées dans le mur, par une saignée. C’est une proposition que nous aurions pu avancer au service urbanisme de la ville si la commission extra-municipale « urbanisme et patrimoine » avait été réunie et saisie du projet !

  • Bonne nouvelle ... pas tout à fait !

    côte Jacquemart, patrimoine romanais   En ce début de juin, quelles sont les nouvelles du patrimoine romanais ? Une bonne nouvelle  : la « requalification » de la côte Jacquemart avance à grands pas ! des travaux particulièrement rapides : en un mois ..... une moitié de la côte a été revêtue de « béton désactivé » ! l’autre moitié sera terminée en …….. !!!  Au fait qui peut le dire ?

      L’effet est agréable pour le passant qui marche en regardant ses pieds ! Malheureusement, si l’on porte un peu le regard sur les vitrines et les façades, le contraste est saisissant : en particulier, au 37-39 dont le rez-de-chaussée reste désespéramment inoccupé ! quant à la façade du XVIè siècle, qui s’en soucie !  En tout cas pas la mairie qui en est propriétaire depuis plusieurs années ! certes les caisses sont  vides pour une réhabilitation de qualité, on connaît le refrain… ! si ce n’est que 200 000 € ont quand même été trouvés dans quelques cagnottes pour financer le remplacement des canalisations en plomb et « requalification » de la côte Jacquemart !

  • Faute de réponse ... nous posons des questions !

    Cote Jacquemart.JPG     Dans une note précédente nous informions nos lecteurs, et les Romanais, que l’adjointe à la culture de la ville n’avait pas répondu à la demande de rendez-vous que nous avions adressée le 26 septembre dernier.

        Parmi les sujets que nous aurions voulu aborder avec elle, l’un d’eux concerne l’avenir de l’immeuble situé  37- 39 côte Jacquemart. Les boutiques ont déserté le rez-de-chaussée, les étages sont inhabités, la façade a pris un aspect lugubre souligné par des fenêtres aux carreaux cassés et des stores vénitiens crasseux qui claquent au vent ! Cet immeuble paraît abandonné … alors qu’il est la propriété de la ville depuis plusieurs années. L’effet sur le touriste amateur d’art et d’histoire n’est guère flatteur pour notre ville ! La question que nous posons est donc fort simple : quels sont les projets de la municipalité (et le calendrier) concernant ce témoin emblématique du patrimoine architectural de Romans ?