Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carmentran

  • Cette semaine dans " L'Impartial " : " Romans, le carnaval sanglant de 1580 (fin) "

      Romans ( Drôme)
    L'Impartial, patrimoine romanais, romans historique  Carnaval, espace de liberté et de contestation, fut, dans la France monarchique, la fête populaire la plus surveillée. A Romans, Carnaval c’est « caramentran », terme utilisé dans une charte de Saint-Barnard du début XIIIè s. mais qui n’est plus usité dans les textes du XIXè. s, où l’on trouve indifféremment « carnaval, masques, mascarades ». Jusqu’à la fin du XIXé s., la période de Carnaval et plus particulièrement le Mardi-Gras revêtent une importance particulière dans un monde européen où la démocratie est balbutiante :... ( à suivre dans l'édition de L'Impartial datée du jeudi 7 mars 2013 )

  • 12 mars, Carnaval à Romans, nos doléances !

    ville de Romans, Carnaval, CarmentranSamedi prochain, 12 mars, Romans retrouvera les heures festives de Carnaval. En fin d’après-midi, aura lieu le procès de Carmentran. Les Romanais ont déjà exprimé les doléances à porter sur l’acte d’accusation ; quelques-unes, à caractère plus local, ont été malheureusement oubliées, nous proposons d'en ajouter quatre, que voici :

    « J’accuse Carmentran de se prendre pour pharaon en édifiant une cité de la musique »

    « J’accuse Carmentran d’avoir mis 100 000 euros dans sa poche et de laisser des miettes à saint Barnard »

    « J’accuse Carmentran de faire vivre un calvaire aux Récollets »

    « J’accuse Carmentran d’être sans cœur pour le patrimoine de Romans »