Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cimetière de romans

  • Romans (Drôme) / Cimetière de Romans : des tombes à l'abandon

     

    Romans (Drôme) 

     cimetière,patrimoine romanais-péageois   Suite à la visite du cimetière que la SEHR proposait lundi dernier, un triste constat s'impose : beaucoup de tombes qui témoignent d’une page de l’histoire de notre ville ne sont pas entretenues. C’est le cas par exemple de la tombe de d'Ernest Bonnardel, maire de Romans entre 1928 et 1931, Jean-François Faisant, « bienfaiteur de l’hôpital », Louis Vinay, architecte et historien de Romans, ou de la famille Guillot-Grenier à l’origine de l’industrie de la chaussure à Romans (à côté de François-Barthélémy Guillaume dont la tombe a malheureusement disparu).


    La SEHR propose de dresser la liste des tombes les plus emblématiques et demande à la ville d’entreprendre les travaux nécessaires : une action qui cependant n’aurait de sens que dans le cadre d’un projet de valorisation de ce grand espace patrimonial.

     

    louis vinay

    ernest bonnardelguillot, grenier

  • Cette semaine dans " L'Impartial " : " Louis Saillant et le conseil national de la Résistance "

     bruno larat,résistance,guerre mondiale,jean moulinRomans (Drôme)

     

     Le 27 mai dernier était commémoré le 70è anniversaire de la première réunion, à Paris, le 27 mai 1943, du conseil national de la Résistance. Instauré par le général de Gaulle pour unifier la Résistance intérieur et présidé par Jean Moulin, le CNR réunissait 17 représentants des mouvements de résistance, partis politiques et syndicats en lutte contre le régime de Vichy et l'occupant. La mémoire de l'un de ces 17 mérite d'être saluée car il est inhumé dans le cimétière de Romans et se nomme Louis Saillant. ... (à suivre dans l'édition de L'Impartial datée du jeudi 4 juillet 2013).

    En complément de l'article, voici l'intervention de Louis Saillant, au titre de président du CNR, lors de la réunion des gardes civiques républicains, dans le vélodrome d'hiver, le 10 novembre 1944.  (video)

     

     

  • Cette semaine dans " L'Impartial " : " Inhumé dans le cimetière, Emmanuel Bon, médaillé de Sainte-Hélène "

     Romans-sur-Isère ( Drôme)
    L'Impartial, patrimoine romanais, romans historique   Le cimetière de Romans abrite quelques tombes de soldats du Premier empire bien connus (Nugues, Cogne, Gaillard, Pouchelon, Motte) mais, en parcourant les allées, on peut en découvrir d’autres, L’une d’elles mérite un attention particulière, elle est éventrée mais a conservé une plaque de marbre sur laquelle est gravée cette épitaphe : « Ici repose Emmanuel Bon, capitaine en retraite, chevalier de la légion d’honneur, médaillé de Sainte-Hélène, né à Romans, le 14 septembre 1793, décédé à Dampierre s/Salon, le 19 mars 1886, requiescat in pace » (« Qu’il repose en paix »). L’indication « médaillé de Sainte-Hélène » est une information majeure, et unique, dans le cimetière de Romans. De quoi s’agit-il   ... ( à suivre dans l'édition de L'Impartial datée du jeudi 31 janvier 2013 )

     
  • Drôme-Hebdo : " L'histoire locale gravée dans le marbre "

     Drôme Hebdo

    Romans-sur-Isère (Drôme)

    Dans l'édition du jeudi 23 août 2012 un article sur le bicentenaire du

    cimetière et les visites proposées les 26 et 27 août. Cet article peut être consulté sur le site internet de Drôme Hebdo

    cimetière de romans,patrimoine romanais

     

  • Romans (Drôme), visite commentée : " Le cimétière de Romans, des hommes, des tombes, et leur histoire " "

      Romans-sur-isère (Drôme).

      cimetière de Romans, patrimoine romanaisProfitez de l’été pour découvrir le patrimoine et l’histoire de Romans avec des conférences-débats hebdomadaires, « les mercredis de l’histoire », complétées par des visites à thèmes, des animations proposées par notre association.

      Dimanche 26 et lundi 27 août, visite commentée : « Le cimetière de Romans, des hommes, des tombes, et leur histoire ». Le cimetière, sur le plateau de Bellevue, est d'abord un lieu de recueillement et de souvenir; il aussi un grand livre d’histoire pour qui sait décrypter ces stèles de pierre.

    Rendez-vous à 14 h 30, à l'entrée principale du cimetière, rue Calixte-Lafosse Participation : 5 €. Pour toute information complémentaire : 04.75.02.92.82 , SEHR26@orange.fr