Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

communautés d'agglomération

  • Que Jacquemart sonne le tocsin !

     patrimoine romanais,communautés d'agglomérationRomans-sur-Isère (Drôme)

      Le 6 décembre dernier, les élus drômois ont entériné la nouvelle carte des communautés d’agglomération et de communes du département imposée par le préfet au nom du gouvernement. La ville de Romans se retrouvera donc le 1er janvier 2014 « embarquée » dans une nouvelle agglomération regroupant 208 000 habitants (la moitié des habitants du département de la Drôme !)  et 51 communes dont les communes de Montrigaud et d’Etoile-sur-Rhône qui, c’est évident, à 1 heure de route l’une de l’autre, partagent les mêmes besoins et les mêmes préoccupations !

       La création de ce « super machin » a des implications pour Romans qu’il est nécessaire de rappeler : l’une de ces « compétences obligatoires » sera en effet la promotion touristique de ce nouveau territoire disparate tant par la géographie et que par l’histoire. Cela signifie, qu’à terme, existera un unique « office de tourisme des pays de Valence, Romans, Bourg-de-Péage, Etoile-sur-Rhône et … Ourches » : qu’adviendrait-il alors de la promotion de Romans, de son centre historique et de son patrimoine architectural, par ce « super office de tourisme » ? Pauvre patrimoine romanais … et pauvre ville de Romans ! Il y a péril en la demeure : que Jacquemart sonne le tocsin !