Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

patrimoine historique

  • Romans (Drôme) / Le premier timbre sur Jacquemart

     

    romans historique, patrimoine romanais, romans patrimoine, jacquemart, Laurent Jacquot   Romans (Drôme)

      La SEHR fidèle à sa vocation de valoriser le patrimoine de Romans, et de le faire connaître au delà des berges de l’Isère, avait édité en février un carte postale. Aujourd’hui, c’est le Jacquemart qui est mis à l’honneur avec un timbre personnalisé qui peut être acquis auprès de notre association notamment lors des permanences du mercredi (entre 17 h et 19 h, à notre siège, 2 quai Ulysse-Chevalier). N'hésitez pas à nous contacter ( 04.75.02.92.82,  sehr26@orange.fr ).

  • Romans (Drôme) / Cité de la musique : le site historique de la Presle sacrifié à la mégalomanie !

     Romans (Drôme)

     dauphiné libéré,cité de la musique,patrimoine historique,centre historique,presle Dans l’édition de ce jour, dimanche 23 juin, du Dauphiné Libéré, le rappel d’une histoire … qui n’est pas terminée !

    dauphiné libéré, cité de la musique, laurent jacquot, patrimoine romanais

       Une réflexion aussi sur la valeur cardinale de ce malheureux XXIè siècle, la megalomanie, qui fait table rase de notre héritage culturel. Aux discours creux des monarques d’aujourd’hui et de leurs courtisans, nous répondrons par les sages imprécations de Victor Hugo : « […] Chaque jour quelque vieux souvenir de la France s’en va avec la pierre sur laquelle il était écrit. Chaque jour nous brisons quelque lettre du vénérable livre de la tradition. Le vandalisme fleurit et prospère sous nos yeux. Le vandalisme est fêté, applaudi, encouragé, admiré, subventionné. [...] »  (Victor Hugo, conférence et pamphlet « Sur la destruction des monuments en France », 1825)


  • Plan de circulation : notre proposition

    Romans-sur-Isère (Drôme)
    2 quai Ulysse-Chevalier, centre historique, patrimoine romanais, plan de circulation- - Après deux mois de tests, il s’avère que le nouveau plan de circulation, loin de dynamiser le centre historique, l’étouffe progressivement. C’est notamment le cas autour de la collégiale Saint-Barnard et de la place Maurice-Faure. Cette dernière est devenu un barreau du désormais célèbre « ring de Romans » car la circulation sur le quai longeant la collégiale a été mise en sens unique : mais personne ne comprend le … « sens » de ce « sens unique » ! Ce dernier accroît la circulation sur la place Maurice-Faure sans valoriser la façade sud de la collégiale puisque la circulation automobile se poursuit le long des vieux murs du vénérable bâtiment.
    - - Au vu de ce constat, notre association demande à la municipalité de remettre en double sens la circulation sur le quai longeant la collégiale Saint-Barnard afin de soulager la place Maurice-Faure et de permettre une réflexion sur la piétonisation de cette place, au cœur du centre historique de Romans.