Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint-just

  • Romans (Drôme) / Pour découvrir l’histoire de l’abbaye Saint-Just

        Romans (Drôme)

     Saint-Just, patrimoine romanais, Ginette Guillorit  Dans la dernière publication des « Cahiers de Léoncel », n° 24, éditée par les « Amis de Léoncel », les Romanais auront plaisir à lire l’article passionnant que l’historienne Ginette Guillorit a consacré à l’histoire de l’abbaye de Saint-Just, dont les bâtiments abritent aujourd’hui l’école primaire Saint-Just.

       Cet article tiendra une place essentielle dans la bibliographie de l’histoire de notre ville car, pour la première fois ,est brossée, avec rigueur et précisions (sur plus de 40 pages), l’aventure de cette abbaye cistercienne, de son installation à Romans au tout début du XVIIè siècle jusqu’à dispersion lors de la Révolution française. Cette abbaye, alors appelée « N.-D. des Anges », était établie à Saint-de-Claix, depuis 1349. Pour échapper aux fléaux des guerres de religions, les moniales, vers 1600, transfèrent leur établissement à l’abri des remparts de Romans.

     

    Saint-Just, patrimoine romanais, Ginette Guillorit   Le lecteur trouvera au long de ces 40 pages, une description détaillée des bâtiments conventuels élevés dans le quartier Saint-Nicolas et des problèmes de voisinage soulevés par la présence d’un nouveau monastère en centre ville.  Une grande partie de l’article est consacrée à la présentation de quelques moniales et de leurs abbesses aux XVIIè et XVIIIè s, ainsi qu’à la vie quotidienne et à la vie religieuse de la communauté.

       Le travail de Ginette Guillorit est, en tous points, remarquable, qu’elle en soit remerciée et félicitée. Bonne lecture à tous.

  • Notre proposition pour sauver les collections de « Patrimoine et Education »

     Romans (Drôme)

     Le Dauphiné Libéré, dans son édition de vendredi 15 février, s’est fait l’écho du désarroi de l’association « Patrimoine et Education », à la recherche de locaux pour ses collections après son éviction, par la municipalité de Romans, de l’école Chopin.

       Dans locaux vides, il en existe à Romans. L’un d’entre eux serait adapté aux besoins de « Patrimoine et Education », il s’agit de l’ancienne caserne de gendarmerie, non pas du bâtiment sur la place du chapitre, destiné à être démoli mais de la partie donnant sur la rue Saint-Just (voir la photo).

      saint-just, patrimoine et éducation, romans patrimoine, romans historique, patrimoine romanais, patrimoine de RomansCe bâtiment est celui de l’ancien couvent Saint-Just, ce qui serait pour « Patrimoine et Education » un site particulièrement adapté à sa vocation pédagogique, l’autre partie du bâtiment conventuel abritant l’école primaire Saint-Just et cela à quelques mètres de l’espace Visitation et du musée de la chaussure. Cette installation permettrait également de trouver une affectation à cette partie de l’ancien couvent du XVIIè siècle laissée à l’abandon depuis le déménagement de la gendarmerie voici sept ans, sans préjugé de la présentation d’une partie des collections dans la maison du Mouton aménagée, dans les années futures, en « maison du patrimoine et de l’histoire ».