Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

second empire

  • Cette semaine dans " L'Impartial " : " Une page d'histoire : Romans sous le Second empire (fin) "

     Romans (Drôme) L'Impartial, visites, martinette, patrimoine romanais, romans patrimoine, romans historique

        Reprenons le récit d’Hippolyte Van Leemputten. « Les environs de Romans et du Bourg de Péage offrent aux promeneurs un grand nombre de jolis points de vue ; entr'autres, le sommet du coteau de chapelier, prés de l'emplacement de l'ancienne porte de ce nom, d'où l'on voit Romans et le pont sous lequel l’Isère passe en courant : devant soi, le Bourg du Péage; derrière le Bourg, une vaste plaine entourée d'une ceinture de collines, et plus loin, à l'horizon, une chaîne de montagnes ». Cette description correspond au point de vue de la gravure.   ... (à suivre dans l'édition de L'Impartial datée du jeudi 22 mai 2013).

  • Cette semaine dans " L'Impartial ", " Une page d'histoire : Romans sous le Second empire "

    Romans (Drôme) L'Impartial, visites, martinette, patrimoine romanais, romans patrimoine, romans historique

        Les sources pour connaître l’histoire de notre ville sont multiples. Nous avons déjà eu l’occasion, dans des chroniques précédentes de présenter des gravures du XIXe siècle. Nous vous proposons aujourd’hui une gravure publiée en novembre 1865, en frontispice d’une feuille hebdomadaire, Le Journal illustré .Cette publication parisienne s’est intéressée à Romans en complément d’un article sur la vie de Mathieu-de-la-Drôme, député et météorologue, décédé à Romans en mars 1865. Pour commenter cette gravure nous disposons d’un texte contemporain publié dans une notice datée de 1864 et rédigée par un officier, Hippolyte Van Leemputten. Ce texte brosse un tableau de Romans et de Bourg-de-péage à la fin du Second empire. ... (à suivre dans l'édition de L'Impartial datée du jeudi 16 mai 2013).